Le croque-monsieur

 

Voilà une recette simple qui réveille chez moi un souvenir d’enfance du samedi soir ! Nous avons souvent sous la main du jambon, du gruyère et du pain de mie mais vous pouvez garnir ce sandwich comme bon vous semble. Le secret de ces croque-monsieur sera la cuisson à la poêle !! et aussi le beurre …

 

     Ingrédients pour 4 personnes :

  • 8 tranches de jambon
  • 16 grandes tranches de pain de mie
  • 8 tranches de gruyère/leerdammer
  • du beurre demi-sel (sorti du frigo un peu en avance pour tartiner plus facilement)

     Préparation :

  • beurrer les tranches de pain d’un coté seulement
  • poser et replier une tranche de jambon sur le côté sans beurre
  • couvrir le jambon d’une tranche de gruyère
  • poser la tranche de pain par dessus côté beurré à l’extérieur
  • chauffer la poêle sur feu moyen
  • installer les sandwichs deux par deux
  • laisser cuire 3-4 min de chaque côté pour que le pain soit bien doré et que le fromage aie bien fondu

Voilà vos croque-monsieur sont chauds et croustillants, accompagnés d’une salade, vous êtes fin prêts pour un plateau/télé !

CROQ'SALADE     Pour changer du pain de mie, je prends parfois du pain de campagne et c’est tellement bon ! Les variantes de ce sandwich sont illimitées … je troque mon jambon/fromage par chèvre/miel, chèvre/poivrons (oui, j’aime le chèvre ), jambon de pays/tomates confites/tomme basque (ou …chèvre :)), aux légumes grillés/mozarelle …la liste est longue surtout quand on est gourmande comme moi !

 

Publicités

De l’ordre dans mes épices

Quand on aime cuisiner, on adore les épices ! Et mon tiroir est une caverne d’Ali Baba de saveurs et d’odeurs de toutes horizons. Dans mon placard « çapeutservir », j’avais gardé des pots de confiture bonne maman sans savoir ce que j’allais y mettre et alors que je faisais du vide ( dans mon deuxième tiroir à épices), j’ai décidé de ne toujours pas les jeter à condition d’en faire quelque chose dans l’instant … and magic appears !

J’avais sous la main une bombe de peinture noire mat ( 2 euros chez action ), mes crayons posca et quelques heures pour laisser sécher entre les couches de peintures.

Il vous faut :

  • quelques pots avec couvercles de taille identique bien nettoyés
  • une bombe de peinture noire
  • un crayon posca blanc

Préparation :

Faire le tri dans les épices car même si les épices durent longtemps, ils perdent tout de même en saveur.

Adapter la taille des pots en fonction des contenants existants, ça ne sert à rien de vous faire 3 pots juste pour la cannelle.

Choisir votre calligraphie.

Et enfin, être patient entre les couches de peinture, vous pouvez faire ce DIY en plusieurs fois : un jour peinture et le lendemain écriture.

Notre tiroir est mieux organisé, les épices sont visibles et en plus c’est deco… Bon atelier !

Pad thai sai kai

Suite à mon cours de cuisine à Bangkok, je me suis aventurée à refaire le pad thai aux crevettes. Le résultat est assez proche grâce aux ingrédients indispensables à la cuisine thaïlandaise que j’ai pu ramené mais que vous les trouverez aussi dans une épicerie asiatique près de chez vous. La préparation des ingrédients restera la partie de la recette la plus longue mais la cuisson sera vraiment rapide.

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 100 gr de pâtes de riz prétrempés dans l’eau chaude pendant 30 min ( le temps de préparer le reste)
Ingrédients pad thai
  • 5 crevettes décortiquées en gardant le bout de la queue
  • 2 c à c d’huile végétale (sauf olive ou sésame, ça donnerait du goût)
  • 20 gr de ciboulette ou petits oignons verts découpés en morceaux de 3 cm
  • 1 c à c de sucre de palme ou sucre brun
  • 2 c à c de fish sauce (thaï) ou nuoc-mâm
  • 1 oeuf
  • 40 gr de germes de soja fraiches ou du chou
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 40 gr de tofu en morceaux de 1 cm (optionnel)
  • 1 c à c de pâte de tamarin ou vinaigre blanc
  • radis blancs marinés au vinaigre très finement émincés
  • 1 c à c de cacahuètes ou noix de cajou torréfiées et écrasées
  • 1/2 c à c de poudre de piment rouge (pour ceux qui aiment épicé)

Préparation :

Faire chauffer votre huile sur feu moyen et ajouter l’ail écrasé pour qu’il parfume l’huile.

Ajouter les crevettes, le tofu, les germes de soja et les oignons coupés et remuer jusqu’à ce que les crevettes soient cuites

Augmenter le feu et casser votre oeuf et remuer rapidement pour qu’il soit brouillé et sec

Ajouter les nouilles égoutées, la fish sauce, le sucre de palme, les cacahuètes, la poudre de piment, la pâte de tamarin, les radis émincés, faire frire en remuant et grattant bien le fond du wok.

Pad thai dans la poele

Dès que vos pâtes sont molles et transparentes, couper le feu. C’est prêt !

Pour servir votre pad thaï vous pouvez mettre dans l’assiette un demi citron vert, un peu plus de cacahuètes et de piment et chacun agrémente à sa guise.

Bon appétit !

traditionnel pad thai
Pad thai à Bangkok

N’hésitez pas à suivre cette même recette avec du poulet ou végétarien …

 

 

Pizza végétarienne

C’est parti pour une soirée pizza ! J’ai tenté une recette plutôt sympa version végétarienne.

Rien ne vous empêche d’y rajouter un jambon de parme pour les inconditionnels de viande. J’ai préparé ma pâte maison et comme je préfère les pizzas fines, j’ai pu en faire deux : une végétarienne et une reine (pour les petits et les plus grands enfants ;))

Ingrédients :

  • une pâte à pizza (préparée la veille si faite maison)
  • 4 c à s de sauce tomate (j’en ai souvent d’avance, ça sert toujours pour des bolo en rapide)
  • 4 coeurs d’artichauts coupés en deux (en bocal :/)
  • une boule de mozarelle en tranches
  • quelques tomates confites
  • une dizaine de feuilles de basilic
  • 50 gr de parmesan rapé
  • 40 gr de gruyère râpé

Préparation :

Préchauffer votre four à 210 °C

Sortez votre pâte du frigo et préparer tous vos ingrédients pour n’avoir qu’à les installer sur votre pâte. Non seulement on gagne du temps mais en plus ça évite de mettre de la farine sur l’ordi pour vérifier les quantités d’ingrédients nécessaires

Etaler la pâte sur un papier sulfurisé de la taille de votre lèche-frite (la grande plaque).

Mettre la sauce au milieu de la pizza et répartir sur l’ensemble de la pâte.

Ajouter les 8 morceaux d’artichauts, les tranches de mozzarelle, les tomates confites, les feuilles de basilic, le parmesan et le gruyère. Tadaaaaa …Y’a plus qu’à mettre au four environ 15 min.

Bon appétit !

pate-a-pizza-avec-sauce-tomate
pâte à pizza avec sauce tomate

preparation-de-la-pizza

pizza-sortie-du-four
Pizza sortie du four

 

 

 

Fish and chips à la maison

Qui n’adore pas le « Fish and chips » venu tout droit d’Angleterre, c’est un de ces repas où personne ne dit « c’est pas bon ! », bien qu’évidemment cela ne m’arrive jamais …;), du poisson frit, des frites et une sauce tartare à tomber.

Alors sur ce coup, c’était un repas express pour moi alors j’ai flanché sur le poisson pané et j’ai acheté la version Picard. J’ai quand même fait les frites et la sauce tartare.

Pour les frites, je vous la fais courte, des pommes de terre épluchées, découpées et rincées cuites à la friteuse en deux fois. Je prends souvent de l’avance sur les frites en faisant un premier trempage anticipé car plus elles refroidissent entre les deux bains plus elles sont croustillantes dans l’assiette.

Pour la sauce tartare, il faut :

Préparer une mayonnaise :

Mélanger deux jaunes d’oeufs avec 1 grosse c à c de moutarde, du sel et du poivre dans un bol. 

     Verser de l’huile de tournesol en filet fin (ou de pépin de raisin) et monter au batteur (ou à la main pour les moins feignants) votre mayonnaise. 

Ingrédients :

  • 8 c à s de mayonnaise
  • une dizaine de brins de ciboulette émincés
  • 2 c à c de cornichons hachés
  • 2 c à c de câpres hachés
  • 2 c à c de persil plat haché
  • 1 c à c d’estragon
  • 1 pincée de piment d’Espelette

Préparation :

Mettre tous les ingrédients dans un bol et mélanger.

Servir des petits bols de sauce individuels. Mettre au frais le temps de frire vos poissons  et de cuire vos frites …

Bon appétit !

 

Lost socks

Ca sonne comme le nom d’un vieux groupe de rock (une petite surprise en fin d’article ;)) mais il s’agit bien d’un petit objet déco facilement réalisable. Sur pinterest, j’avais dans mon petit dossier « projet diy », surnommé  « un jour quand j’aurai le temps ». J’ai fini par faire ce do it yourself plutôt amusant.

Il vous faut :

  • un petit bout de planche
  • un posca blanc
  • du vernis pour peinture
  • des petites pinces à linge brutes
  • un bout de corde
  • deux petits crochets
  • teinture effet vieilli (optionnel)

Les étapes de fabrication :

  • choisir une calligraphie et un texte
  • tracer le cadre pour l’écriture afin d’équilibrer le calibre selon le nombre de lettres et la longueur des mots sur votre planche
  • écrire votre phrase
  • vernir les lettres sans trop déborder sinon la teinture ne tiendra pas
  • passer votre teinture sur la planche et sur les pinces à linge
  • coller les pinces
  • visser les crochets
  • attacher la corde de chaque côté

Votre petite pancarte pour chaussettes esseulées est prêt à être installée près de votre machine.lettres-apres-teinturelettres-avant-vernislost-sockslost-socks-ecriture-verniepancarte-avant-crochetpinces-a-linge

Nanmaisjadore ! :

Catégories diy

Pudding aux graines de chia

Depuis janvier, j’ai adopté un petit déjeuner à base de pudding aux graines de chia… vous en avez peut-être déjà entendu parler … ou pas. Ce sont des petites graines d’origine sud américaine sont riches en Omega 3 (bon gras), protéines (végétales), elles prennent la consistance du tapioca en gardant la graine dure au centre mais surtout elles vous calent pour la matinée.

graines-de-chia
Ingrédients :

  • 250 ml de lait d’amande froid ou tempéré /ou 150 ml de lait de coco et 100 ml d’eau de coco/ou lait de soja…
  • 2 cuillères à soupe de graines de chia
  • Une pincée de vanille, une pincée de gingembre et une pincée de cannelle en poudre
  • des fruits frais (banane, kiwi, myrtilles et autres selon la saison)
  • des noix, noisettes, des pistaches…

Préparation :

Mettez 2 càs de graines de chia dans un bol.

Versez le lait de votre choix sur les graines.

Ajoutez les épices et mélangez avec une cuillère.

Laissez gonfler pendant 30 secondes, puis mélangez à nouveau.

Découpez vos fruits et vos noix et laissez reposer environ 15-20 minutes jusqu’à ce que le liquide soit absorbé car les graines vont gonfler comme le tapioca mais garder un coeur croquant.

Ce petit déjeuner peut se préparer la veille, la consistance sera plus épaisse.  A vous d’adapter la quantité de graines selon votre goût pour une texture plus Vous pouvez aussi les mettre dans un yaourt, un jus de fruit… à vous de jouer !

Les buddha bowls

Dans quelques mois, vous n’entendrez parler que de ça, le BUDDHA BOWL. Déjà en place en Californie depuis l’été dernier, j’ai de fortes présomptions sur l’apparition de recettes dans nos magazines du printemps.

Ouiiii aux buddaha bowls qui nous orientent encore une fois vers une cuisine plus « healthy », plus équilibrée et surtout qui nous redonne goût à des aliments que nous avons un peu mis de côté.

Vous pouvez adapter les recettes selon votre tendance cuisine, végétarienne, végétarienne, vegan, ou pas…

Pour faire un buddha bowl, il faut réunir :

  • des céréales (riz, quinoa, sarrasin, boulghour, seigle maïs, avoine..),
  • des légumes (salade de mâche, roquette, laitue, feuilles d’épinards, Kale, chou, concombre, et autres légumes crus ou cuits)

N’oubliez pas nos petites herbes et aromates qui donneront du goût à votre plat (persil, coriandre, ciboulette, thym, ail, oignon blanc, rouge, échalote…)

  • des legumineux (lentilles vertes, corail…, pois gourmands, pois chiches, fèves, tofu, soja, haricots secs rouge, blancs …)
  • des oléagineux (Graines de lin, tournesol, courge, sésame, noix, noisettes…)
  • une sauce vinaigrette (huile d’olive, citron, balsamique, vinaigre de cidre de pommes…), des épices (curry, cumin, paprika…)

Je prépare souvent mes légumineux en avance car ils nécessitent parfois un temps de trempage et une cuisson plus ou moins longue. Quant aux légumes, ils peuvent être consommés crus ou cuits.

A vous de jouer !

buddha-bowl-lentillescarottesbrocolisriz

buddha-bowls-roquette-pouletmoutarderizbuddha-bowl-quinoasaladeavocatchampignonstomatessaint-jacquesbuddha-bowl-thon-avocatepinardscarottestomatesboulghour

Extracteur de jus

Un nouvel invité dans ma cuisine, un extracteur de juuuus.

Après quelques recherches sur les différents modèles, les caractéristiques techniques, des comparatifs et des prix allant de 90 à 400 euros ( glurp), je me suis décidée à essayer le koenig GSX18 vendu autour de 100€.

Reçu aujourd’hui, je le déballe avec hâte… il l’air solide, il est facile à monter donc utilisable tout de suite.

Ma première expérience s’est faite sur un jus de pommes/oranges (2 granny coupées en 4 et deux oranges pelées au couteau coupées en 2)

Il y a peu de découpage car le goulot est assez large.

La quantité de jus est significative 400 ml pour 4 fruits.

Pour être plus précise, l’extracteur de jus donne une quantité et une qualité de jus supérieure à une centrifugeuse par une pression plus lente et ultra silencieuse.

Le nettoyage est aussi ultra simple et rapide.

Je suis déjà fan de mon nouveau joujou. Quelques bonnes recettes à venir …;)

Super green houmous

J’ai découvert une recette que j’adore pour agrémenter une salade, un buddha bowl ou pour un apéro servi avec du pain, des chips…(un peu moins » Healthy »)

C’est un houmous qui change un peu et surtout qui intègre du vert dans nos assiettes.

Comme la recette vient d’une chaîne de restaurant exclusivement californienne, les doses sont en « cup ». Les mesures changent s’il s’agit d’ingrédients secs ou liquides… Je vous conseille donc de prendre un bol/un verre et de l’utiliser comme dose de référence.

     Ingrédients :

aragula

  • 1 cup de roquette
  • 2 cups d’épinards frais
  • 1/4 cup de coriandre
  • 1/4 cup d’oignons frais découpés en dès
  • 2 gousses d’ail
  • 1/4 cup de jus de citron
  • 1 cup d’huile d’olive
  • Sel et poivre
  • 4 cups de pois chiches

 

     Préparation :

Pour plus de saveur et moins d’amertume, prendre des pois chiches secs, il faut juste anticipe en faisant tremper vos pois chiches une nuit.

  • Egoutter et cuire vos pois chiches 1h-1h30 pois chiches cuits et décortiquésavec 3 fois leur volume d’eau sans saler.
  • On ajoute à cela un peu de patience car il faut ôter la coque pour une texture plus onctueuse de votre houmous.
  • Dans un blender ou hachoir, mélanger épinards, roquette, coriandre, oignons, ail, jus de citron, huile d’olive et le sel/poivre.
  • Mixer jusqu’à obtenir un beau mélange de tous vos ingrédients verts.
  • Ajouter les pois chiches et mixez à nouveau pour un résultat onctueux et crémeux.
  • Ajuster l’assaisonnement si nécessaire.

Cette recette est vraiment surprenante et delicieuse.

*** Si vous passez par la Californie (on ne sait jamais !), n’hésitez pas à vous arrêter chez Tender greens pour déguster leurs falafels… ! Et vous pouvez aussi consulter quelques recettes sur le site, notamment celle du Green hummus traduite ci-dessus.