Pad thai sai kai

Suite à mon cours de cuisine à Bangkok, je me suis aventurée à refaire le pad thai aux crevettes. Le résultat est assez proche grâce aux ingrédients indispensables à la cuisine thaïlandaise que j’ai pu ramené mais que vous les trouverez aussi dans une épicerie asiatique près de chez vous. La préparation des ingrédients restera la partie de la recette la plus longue mais la cuisson sera vraiment rapide.

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 100 gr de pâtes de riz prétrempés dans l’eau chaude pendant 30 min ( le temps de préparer le reste)
Ingrédients pad thai
  • 5 crevettes décortiquées en gardant le bout de la queue
  • 2 c à c d’huile végétale (sauf olive ou sésame, ça donnerait du goût)
  • 20 gr de ciboulette ou petits oignons verts découpés en morceaux de 3 cm
  • 1 c à c de sucre de palme ou sucre brun
  • 2 c à c de fish sauce (thaï) ou nuoc-mâm
  • 1 oeuf
  • 40 gr de germes de soja fraiches ou du chou
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 40 gr de tofu en morceaux de 1 cm (optionnel)
  • 1 c à c de pâte de tamarin ou vinaigre blanc
  • radis blancs marinés au vinaigre très finement émincés
  • 1 c à c de cacahuètes ou noix de cajou torréfiées et écrasées
  • 1/2 c à c de poudre de piment rouge (pour ceux qui aiment épicé)

Préparation :

Faire chauffer votre huile sur feu moyen et ajouter l’ail écrasé pour qu’il parfume l’huile.

Ajouter les crevettes, le tofu, les germes de soja et les oignons coupés et remuer jusqu’à ce que les crevettes soient cuites

Augmenter le feu et casser votre oeuf et remuer rapidement pour qu’il soit brouillé et sec

Ajouter les nouilles égoutées, la fish sauce, le sucre de palme, les cacahuètes, la poudre de piment, la pâte de tamarin, les radis émincés, faire frire en remuant et grattant bien le fond du wok.

Pad thai dans la poele

Dès que vos pâtes sont molles et transparentes, couper le feu. C’est prêt !

Pour servir votre pad thaï vous pouvez mettre dans l’assiette un demi citron vert, un peu plus de cacahuètes et de piment et chacun agrémente à sa guise.

Bon appétit !

traditionnel pad thai
Pad thai à Bangkok

N’hésitez pas à suivre cette même recette avec du poulet ou végétarien …

 

 

Publicités

Cooking class in Bangkok

Sawadika … c’est au cœur de Bangkok, ville contrastée par son modernisme et ses traditions, que nous nous retrouvons pour découvrir la cuisine thaïlandaise.

Nous sommes accueillis par groupes de 8 personnes dans les locaux de l’école de SILOM THAI COOKING SCHOOL, invités à se déchausser et installés à l’étage pour nous expliquer les 4 différents plats que nous allons découvrir, cuisiner et déguster au fur et à mesure des 3 heures réservées.

Koong, notre professeur de cuisine, nous explique avec humour et enthousiasme, les principes et les produits spécifiques à la cuisine thaïlandaise et c’est parti pour la préparation du premier plat.

Nous allons de la classe, à la salle à manger en passant par les réchauds sans se rendre compte du temps qui passe. Nous dégustons une soupe TOM YUM KOONG, un PAD THAI, une THAI PAPAYA SALAD, un MUSSAMAN CURRY et en dessert un MANGO STICKY RICE.

C’était un moment magique riche en saveurs, en couleurs et convivial, le reflet de la culture thaïlandaise.

C’est avec hâte que je vais reproduire ces recettes à la maison… Pour certains ingrédients (tamarin, thai chili paste, galanga, palm sugar paste,…)si vous n’avez pas de supermarché asiatique près de chez vous, il existe des boutiques en ligne mais je n’ai pas encore testé.

Houmous maison …

Nan mais le houmous ! J’adore faire des dîners thématiques et du côté « cuisine libanaise », il y a l’incontournable purée de pois chiches … pas très sexy mais tellement bon !

A chacune de mes escales à Beyrouth je ne manque pas l’occasion de manger des mezzés et le combo ultime reste pour moi : hoummos (purée de pois chiches), baba ghanoush (purée d’aubergine), fattoush (salade tomate concombre), et taboulé (persil citron tomates)

     Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

  • 400 gr de pois chiches épluchés
  • 70 gr de crème de sésame (tahiné) que je ne trouve jamais facilement donc là est ma grande découverte, j’ai décidé très récemment de le faire moi-même, NAN MAIS … J’ADORE !  Pourquoi n’y ai-je pas pensé avant … (100 gr de graines de sésame torréfiées, refroidies, mixées avec 30 gr d’huile végétale ou sésame pour accentuer le goût du sésame)
  • 40 gr d’huile d’olive
  • 1 jus de citron
  • 1 à 2  gousse d’ail 
  • 1 ou 2 cuillerées à soupe d’eau
  • 1/2 cuillerée à café de sel

     Préparation :

  • Laisser tremper les pois chiches 12h avant de les cuire environ deux heures ou pour les plus pressés prendre un bocal de pois chiches que l’on rincera bien pour ôter le goût « bocal »
  • L’étape la plus longue de cette recette consiste à ôter toutes les peaux des pois chiches, sans quoi on aura des morceaux durs dans notre purée.
  • Mixer ou écraser selon si vous voulez une consistance velouté ou granuleuse.
  • Ajouter le tahiné, bien mélanger, ajouter ensuite l’huile d’olive et le jus de citron.
  • Mettre la ou les cuillerées à soupe d’eau selon la consistance voulue.
  • Ecraser l’ail et le sel en pâte l’ajouter au hoummos.
  • Bien mélanger et assaisonner à votre goût.

La présentation se fait dans un bol, un creux au centre de la purée dans lequel on dépose quelques pois chiches, on arrose d’un filet d’huile d’olive et on saupoudre avec du paprika doux.

Laisser reposer au frais jusqu’au moment de servir.